M1 siège de véhicule anti-incendie Jany

M1 siège de véhicule anti-incendie Jany,
avec technologie à cylindre d'oxygène Smartdock® intégrée
Røgdykkerstol Jany 301

Étant donné la densité de la circulation routière en ville, il peut s'avérer utile de pouvoir envoyer un petit véhicule anti-incendie
en éclaireur, avant l'arrivée du camion d'incendie ; en effet, un véhicule de petite taille peut circuler plus facilement sur les routes urbaines et gagner de précieuses minutes dans l'évaluation de l'ensemble des risques associés à la tâche à accomplir. De plus, bien que toutes les alertes incendies ne requièrent pas d'envoyer un véhicule à six places, elles nécessitent bien sûr tout l'équipement et les protections fournies aux sapeurs-pompiers par un grand camion d'incendie.

 L'une des difficultés les plus importantes en ce qui concerne les véhicules de plus petite taille est l'espace intérieur. Par conséquent, Be-Ge Jany a conçu le siège de sorte à pouvoir placer le cylindre à l'intérieur de ce dernier, prêt à l'emploi. Le sapeur-pompier peut ensuite s'installer normalement dans le véhicule, attacher sa ceinture au cylindre et, lorsqu'il est prêt à sortir du véhicule, il n'aura qu'à se « pencher en avant » pour que le verrou unique du cylindre s'ouvre. En cas de collision avec le véhicule, la « pince » Smartdock® se resserre sur le cylindre, afin d'éviter tout contact entre l'occupant et le cylindre lors de l'impact.

Une housse a également été créée pour masquer le cylindre ; elle se place sur celui-ci lorsqu'il n'est pas nécessaire que le véhicule fonctionne en situation d'urgence. Le cylindre restera masqué par la housse jusqu'à ce qu'il soit à nouveau requis.  

Be-Ge Jany fournit ses produits à « l'industrie des gyrophares bleus » depuis 17 ans ; la société bénéficie d'une bonne réputation dans ce domaine. Elle ne se base pas sur de simples hypothèses quant aux exigences de l'industrie pour concevoir ses sièges. Elle consulte et écoute les services d'urgences, afin de créer des produits en collaboration avec ses clients.  

Il s'agit là d'un avantage conséquent pour les services de lutte contre les incendies : tout d'abord, les petites villes et villages y trouveront leur compte, car il leur est parfois difficile de justifier l'achat d'un grand camion d'incendie ; de plus, compte tenu de la densité de la circulation routière et de l'augmentation du prix de l'essence constatés actuellement, le siège offre toute une gamme de nouvelles possibilités aux gestionnaires de parcs de véhicules en ce qui concerne la protection du personnel, dans des véhicules qui, auparavant, n'étaient pas considérés comme adaptés à une telle utilisation.